[TÉMOIGNAGE] : LES LARMES DU MODOU-MODOU QUI A CONTAMINÉ 26 PERSONNES

news-details
COVID-19

Serigne Touba Mar dit Yaram craque et présente ses excuses aux Sénégalais. Il s’agit du « modou-modou » venu d’Italie et patient n°5 qui a infecté 26 personnes dont des membres de sa famille, dans la ville religieux. Plein de regrets, il souligne à nos confrères de Rfm, que son intention n’a jamais été de mettre la vie de ses compatriotes en danger.

Parmi les personnes infectées finalement guéries, Bineta Mar, la fille de Yaram par ailleurs élève en classe de 3e au lycée privé Fallou Galass qui a contaminé un de ses camarades de classe. « Ça m’a fait mal. Ont dit que c’est à cause de moi qu’on a fermé les écoles », confie la jeune fille.

Seules 5 personnes parmi les 28 membres de la famille n’ont pas été contaminées par Yaram. Parmi elles, Matar Mar, frère du « modou-modou », qui a finalement été le relais entre la famille et les autorités médicales. « C’était tellement difficile avec la pression avec les informations qui nous parvenaient sans pour autant nous défendre. La ruelle passant devant chez nous était déserte, les gens avaient peur », se plaint-il.

L’épouse du « modou-modou » également infectée signale avoir eu la frayeur de sa vie lorsque hospitalisé aux services des maladies infectieuses et tropicales de Fann a assisté au décès de Pape Diouf, le défunt président de l’Olympique de Marseille (OM) et première victime en terre sénégalaise de Covid-19.

Mise à rude épreuve par le virus de Covid-19, chez les Mar, c’est le calme après la tempête, dans une ambiance familiale retrouvée.

Menant la sensibilisation, ils appellent les Sénégalais à respecter les gestes barrières contre le coronavirus.

Vous pouvez réagir à cet article