image

TER D’ESPOIR POUR LES PASSAGERS ET DE DÉSESPOIR POUR LES TAXIS

image

Malgré les nombreuses polémiques et revendications qui ont accompagné le projet, à Rufisque, beaucoup ont bien accueilli la mise en circulation du Ter. Elles espèrent en finir avec les pertes de temps dans les embouteillages. Cependant, les nombreux taxis qui font le trajet Rufisque-Dakar se sentent menacés par les tarifs du train.

Le Train express régional (Ter) va enfin être mis sur les rails pour son exploitation commerciale sur le trajet Dakar-Diamniadio. Les Rufisquois, qui éprouvaient d’énormes difficultés de mobilité dues aux embouteillages, aussi bien sur la route nationale que sur l’autoroute à péage, expriment déjà un sentiment de soulagement. Selon Mamadou Diouf, trouvé près de la gare de Rufisque, le TER tombe à point nommé. « Le Ter est une innovation qui va avoir un impact positif sur la mobilité et va booster l’économie du pays avec la réduction des embouteillages car les Sénégalais perdent un temps considérable faute de moyens de transport », s’est-il réjoui.

Cependant, il trouve le trajet Dakar-Diamniadio assez court et souhaite voir le tracé du Train express régional aller jusqu’à Thiès et au-delà.

L’exploitation du Ter ne fait pas, toutefois, que des heureux. Les taxis Rufisque-Dakar craignent la disparition de cette ligne selon Pape Lamine Camara, responsable de la gare routière Sonadis qui n’exclut pas de revoir le prix du trajet qui est de 1300 francs chez les taxis et de 1000 francs pour le Train express régional.

Pour combler ce manque à gagner des taxis qui ne peuvent pas s’aligner sur les tarifs du Ter. Un autre chauffeur, trouvé en train de laver sa voiture, suggère la création de navettes entre la gare de Rufisque et les différentes localités du département comme Bayakh, Kounoune, Bambilor.

Plusieurs fois reportée, la mise en circulation du Ter est plutôt bien accueillie dans la ville de Rufisque, même si certains jugent que les tarifs ne sont pas à la portée de toutes les bourses.

Babacar SECK

27 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article