THIERNO ALASSANE SALL : « C’EST LA PAROLE DE MACKY CONTRE LA MIENNE »

news-details
DÉMISSION DU GOUVERNEMENT

Candidat déclaré à la présidentielle du 24 février 2019, Thierno Alassane Sall était au Conseil constitutionnel ce mardi, 2 janvier, pour récupérer son procès-verbal de vérification de parrainages. Une occasion que l’ancien ministre de l’Energie n’a pas ratée pour réagir après la sortie du président de la République sur son départ du gouvernement. Le leader de la République des valeurs (RV) maintient ses propos.

« Ce qu’il en est, rectifie-t-il face à la presse, c’est que, c’est la parole du président contre la mienne. Je soutiens et je maintiens que j’ai démissionné. »
Thierno Alassane Sall de poursuivre : « Ecrire un acte pour dire que j’ai démissionné, c’est plus simple mais dire au président de la République, les yeux dans les yeux, ainsi qu’à son Premier ministre que je refuse de signer le contrat (Total) parce que ce n’est pas dans l’intérêt du pays, je pense que c’est plus fort. Celui qui peut le plus, peut le moins. Celui qui dit au président de la République que je ne fais pas ça parce que ce n’est pas dans l’intérêt du pays, peut bien lui balancer une lettre de démission et partir. Donc, la question doit être définitivement close. »

Vous pouvez réagir à cet article