THIERNO BOCOUM : « LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR A RAISON MAIS ... »

news-details
FINANCEMENT DES PARTIS

Les réactions se multiplient depuis que le ministre de l’Intérieur a sorti un communiqué pour menacer de dissoudre le Parti Pastef suite à leur campagne de levée de fonds. De l’avis de Thierno Bocoum, le ministre de l’Intérieur a raison sur tout ce qui a été écrit mais, s’interroge-t-il « quel est le lien de causalité avec la campagne de levée de fonds organisée par le parti Pastef et financée par ses membres et sympathisants ». « Aucun », a répondu Thierno Bocoum qui ajoute : « ce parti a apparemment respecté la loi puisqu’il a fait appel à ses adhérents et sympathisants ».

D’après Thierno Bocoum « faire un rappel est intéressant mais ce n’est point nécessaire puisque tout parti politique est censé se conformer aux dispositions de la loi. A moins que le ministre de l’Intérieur se donne comme vocation de faire la lecture des textes à tout parti politique qui s’active. Il lui faudra alors se préparer à délaisser certaines de ses prérogatives pour suppléer les conseillers juridiques des partis dans leur mission de conformer les activités de leur parti aux dispositions de la loi ». Il faudra alors, selon lui, remplacer l’adage « nul n’est censé ignorer la loi » par le concept « le ministre de l’Intérieur vous lira la loi ».

Vous pouvez réagir à cet article