THIONE SECK RENVOYÉ DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL

news-details
TRAFIC DE FAUX BILLETS

Une bouffée d’oxygène pour le leader de Raam Daan et son acolyte Alaye Djité, impliqués dans une affaire de trafic de faux billets. Ces derniers ne sont plus passibles de peines criminelles qui, parfois, avoisinent 20 ans de travaux forcés ou plus. Pour cause : leur dossier a été renvoyé en jugement devant le tribunal correctionnel. Selon « les Echos » qui donne l’information, après 3 ans de procédures, l’affaire Thione Seck est désormais terminée. Elle n’est plus du ressort du magistrat instructeur, qui a rendu son ordonnance de renvoi.

L’artiste chanteur, tout comme son présumé complice, a bénéficié de cette réforme dont a joui « Ngaaka Blindé » pour quitter la chambre criminelle avant d’atterrir devant le juge correctionnel. Cette réforme qui soulage certainement, le leader du Raam Daan et son présumé complice, est intervenue tout récemment, au mois d’avril et précise qu’en matière de faux billets, ce n’est plus le juge de la chambre correctionnelle qui est compétent, mais celui qui statue en matière correctionnelle.

Pour la genèse de l’histoire, le chanteur a été interpelé, à son domicile, par les éléments de la Section de Recherches en 2015. Selon les enquêteurs, ils ont trouvé 32,5 milliards de francs CFA, en faux billets. Mieux, les pandores expliquent que c’est suite à une filature qui a duré près d’un mois qu’ils ont réussi à mettre la main sur l’artiste chanteur, après avoir découvert ses activités délictuelles. Les investigations ont conduit les éléments de la Sections de Recherches à appréhender son acolyte Alaye Djité, qui se prêterait aussi à ses activités. Conduits devant le magistrat instructeur, ils ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt. Mais, le leader du Raam Daan a bénéficié d’une liberté provisoire, en 2016. Là où son présumé complice Alaye Djité croupit toujours en prison.

Vous pouvez réagir à cet article