image

TIÉMOUÉ BAKAYOKO VICTIME D’UNE ERREUR POLICIÈRE

image

Une scène digne d’un film dont le milieu de terrain français de l’AC Milan, Tiémoué Bakayoko, en prêt du Chelsea FC et pisté par l’Olympique de Marseille (OM), aurait aimé se passer. Au coeur d’un gros imbroglio dans les rues de la cité italienne, l’international français a été arrêté par la police au bon milieu de la rue. On le voit la main sur le capot du véhicule des forces de l’ordre, en train d’être fouillé par ces dernières, sur une vidéo. Dans le même temps, on peut voir une policière, arme au poing, visant une personne à l’intérieur de la voiture du Français.

Le joueur a sans doute poussé un gros ouf de soulagement quand l’un des policiers a finalement reconnu le champion d’Italie avec les Rossoneri, cette saison. Le coéquipier de Fodé Ballo Touré a pu ensuite repartir.
Le seul tort de Bakayoko, loin d’être en cause, est d’être noir et de conduire la même marque de véhicule qu’un tireur pisté par la police milanaise. Laquelle, acculée sur les réseaux sociaux, s’est fendue d’un communiqué, expliquant l’interpellation musclée de Bakayoko :

« la perquisition était due à des coups de feu dans la région au cours des heures précédentes, et les deux suspects étaient deux hommes sur une suv correspondant à la description, l’un des deux était noir avec une chemise verte. C’est pourquoi, la menace d’une arme ».

Dié BA

18 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article