TIRAGE AU SORT : YAOUNDÉ ENTRE STRESS, STARS, STRASS ET PAILLETTES

news-details
CAN CAMEROUN 2021

Un ciel sombre plane au dessus des têtes, à Yaoundé mais ce n’est pas une promesse de pluie qui empêchera le Cameroun de dérouler enfin le tapis rouge à ses hôtes pour ce qui s’apparente à un test grandeur nature, un avant goût de ce que sera le festival de la CAN du 9 janvier au 6 février prochain. La tension nerveuse d’une volonté de ne servir aucun couac est visible et lisible sur tous les visages. Stress permanent.

Il reste un peu plus de 24 heures, avant que le sort n’en soit jeté pour les 24 nations en lice pour la CAN Cameroun 2021 qui, pour diverses raisons, se tiendra finalement en janvier-février 2022. Le tirage au sort est prévu ce mardi, à 19h heure locale, 18h temps universel.

À Yaoundé, capitale politique du pays de "Papy" Biya et de "Papa Eto’o", le rythme est soutenu pour faire bonne impression. Après les reports et les palabres sur l’état d’avancement des chantiers des infrastructures prévues pour accueillir la grande messe du football africain, le Cameroun tient à présenter un show dont l’attente en aura valu la chandelle.

Paul Biya de retour, Motsepe arrive en "chef d’Etat"

Le spectacle sons et lumières, entre stars, stress, strass et paillettes, se tiendra au Palais des Congres de Yaoundé où la grande répétition s’est tenue ce lundi. Plusieurs grandes légendes du football africain sont déjà sur place : l’Ivoirien Maestro Didier Zokora, le Sénégalais El Hadji Diouf, ou encore le Ghanéen Assamoah Gyan, sans oublier l’incontournable Samuel Eto’o fils, véritable prophète chez lui.

La délégation du Sénégal, arrivée tard dans la nuit du dimanche au lundi, est composée du président de la Fédération sénégalaise de football et 1er vice-président de la CAF, Me Augustin Senghor, de ses vices-présidents Abdoulaye Sow, Amadou Kane et Cheikh Seck, du Directeur de Cabinet du ministre des Sports, Ibrahima Ndaw et du Directeur technique national Mayacine Mar, tandis que le team manager de la sélection, Lamine Diatta est attendu ce mardi, notamment pour faire partie de ceux qui inspecteront les lieux (hôtel, terrain d’entraînement) à choisir une fois que le sort aura fini de désigner les adversaires et la ville d’accueil des Lions du Sénégal.

A l’instar du président de la CAF, Patrice Motsepe arrivé ce lundi, à 16h30 et accueilli en grande pompe avec ses proches collaborateurs et membres de sa famille, une grande partie de ces hôtes de marque (officiels de la CAF, ministres, joueurs invités) est logée au réceptif Hilton, tandis que d’autres sont ventilés entre le célèbre Mont Febe et le nouvel hôtel Merina.

Dans ce contexte de pandémie de Covid 19 et ses nouveaux variants, la Confédération africaine de football a été intransigeante sur le protocole sanitaire : test à l’arrivée à l’aéroport, test à la veille de la manifestation pour tous les accrédités, vérification à chaque étape, aucun risque n’est pris pour ceux qui auront le privilège d’accéder à la grande salle des Congrès.

On y annonce d’ailleurs la présence de Paul Biya, de retour au Cameroun, après un voyage de plus d’un mois, en Suisse.

Vous pouvez réagir à cet article