image

TIRS ET EXPLOSIONS DANS LA VILLE GARNISON DE KATI

image

Très tôt ce vendredi des tirs nourris et des explosions ont été entendus dans la ville garnison de Kati, près de Bamako, où le président Assimi Goïta est domicilié. C’est une partie du camp de Kati, fief de la junte militaire situé à 15 km de Bamako, qui a d’abord été visé. Selon deux témoins interrogés par RFI, une seconde explosion a été rapidement entendue. Et très rapidement, des tirs nourris ont suivi. « L’objectif est clair, c’est dirigé contre les responsables de la junte », a déclaré un habitant de Kati. D’après des sources fiables, un autre groupe a tenté de rejoindre le domicile du président, mais les militaires déployés au niveau du camp ont pu maîtriser la situation. Des engins lourds ont été déployé du côté des Forces armées maliennes (FAMA).
Dans la confusion, des témoins ont vu des hélicoptères dans le ciel de la ville. Près de deux heures après les premiers coups de feu, un calme apparent serait revenu.
Le gouvernement malien n’a pas encore communiqué sur l’affaire. Attaque jihadiste ? Règlements de compte au sein de l’armée ? Personne ne s’avance pour le moment.

CMS ET HT

22 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article