TOUBA : CERTAINS CONTINUENT À NIER L’EXISTENCE DU CORONAVIRUS

news-details
COVID-19

Dans la cité religieuse, 2e épicentre du Coronavirus au Sénégal, les ’’Blouses Blanches’’ ne savent plus à quel saint se vouer. Outre la multiplication des cas, les médecins font face à la réticence de certaines populations qui réfutent toujours la présence de cette maladie dans leur localité. « Vraiment, c’est une situation qui n’est pas facile. Nous sommes face à un refus, un déni important de la pandémie. C’est cela la difficulté. Certains y croient, mais la plupart du temps, nous avons des réticences par rapport à la mise en œuvre du plan de riposte », déplore le chef du district sanitaire de Darou Tanzil, Amadou Fall.

Selon lui, certaines populations commencent même à tourner le dos aux établissements sanitaires. Ce, parce qu’elles ne veulent pas les dépistages. « Ils se disent quand je vais à l’hôpital, ils vont me proposer les tests. Et puisque qu’ils ne veulent pas être testés, ils préfèrent aller dans les cliniques ou bien, ils vont voir les tradi-praticiens.

En plus de ces refus, le personnel de santé de Touba subit, très souvent, des agressions physiques ou verbales de la part des populations en cette période de crise sanitaire liée à la Covid-19.

Vous pouvez réagir à cet article