« TOUS LES OBSTACLES SONT LEVÉS POUR LE RAPATRIEMENT DES DÉPOUILLES »

news-details
MOISE SARR, SECRÉTAIRE D’ETAT

Le président de la République, Macky Sall a autorisé le rapatriement des corps des Sénégalais décédés du Covid-19 à l’étranger. Le secrétaire d’Etat, chargé des Sénégalais de l’extérieur, Moise Sarr rassure que tous les obstacles ont été levés pour concrétiser cette décision.

« Nous avons pris contact avec le ministre Abdoulaye Diouf Sarr qui a réagi assez rapidement parce que le mercredi matin, avant même l’ouverture du Conseil des ministres, il nous a transmis une procédure opératoire normalisée. C’est-à-dire le protocole qui doit organiser ces rapatriements en toute sécurité. Et, dès le jeudi, nous avons traduit ladite procédure à un message qui a été envoyé à toutes nos missions diplomatiques et consulaires avec instruction ferme de délivrer, sans délai, ce qu’on appelle les laisser-passer mortuaires », a expliqué Moise Sarr, sur RFM.

Poursuivant, il ajoute : « donc, nous pouvons dire aujourd’hui, au niveau de toutes nos missions diplomatiques et consulaires, tout compatriote qui a un décès de Covid-19 dans sa famille peut s’y rendre et signer aussi un document d’engagement. Il est important aussi que nos compatriotes puissent savoir qu’il y a tout un protocole à observer ».

A la question de savoir à quand l’arrivée des premières dépouilles, il répond : « L’arrivée des dépouilles dépendra de la demande qui est faite par nos compatriotes qui ont enregistré un décès dans la famille et la place à disposer dans un cargo ou dans un avion ».

Vous pouvez réagir à cet article