TOUSSAINT MANGA : « LE FAST TRACK, C’EST MAINTENANT LA HAUSSE DU CARBURANT… »

news-details
LFR 2019

« Aliou Sall devait être arrêté avant l’ouverture de l’information judiciaire » ! C’est la conviction de Toussaint Manga qui s’exprimait lors du vote de la loi de finances rectificative à l’Assemblée nationale. Selon lui, les députés devraient créer une commission d’enquête parlementaire sur l’affaire du pétrole et du gaz et convoquer le maire de Guédiawaye afin qu’il s’explique devant les parlementaires. Mais, relève-t-il : « comme nous sommes dans un Etat démocratique, les sénégalais manifesteront pour réclamer la justice. Ils vont envahir la rue pour que la vérité éclate ». Poursuivant, Toussaint Manga exprime la déception des sénégalais du gouvernement de Macky Sall. A l’en croire, le président de la République avait, avant son second mandat, promis monts et merveilles aux sénégalais qui lui ont renouvelé leur confiance mais, constate-t-il pour le regretter : « on va assister à une hausse considérable des denrées de premières nécessité. Le fast-track est maintenant la hausse du prix du carburant, la hausse du prix de l’électricité ». Le député Mame Bounama Sall a pris le contre-pied de son collègue. Pour lui, Toussait Manga fait de la diversion mais prévient-il « On ne peut pas nous divertir. Nous savons où nous allons et comment y aller ».

Vous pouvez réagir à cet article