« TOUT EST RÉUNI POUR QUE LA CSS FERME SES PORTES »

news-details
LOUIS LAMOTTE

Le Directeur des ressources humaines par intérim de la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS), Louis Lamotte, tire la sonnette d’alarme. Selon lui, « tout est réuni pour que la CSS ferme ses portes ». Ce, regrette-t-il, suite à la décision prise par le ministère du Commerce autorisant l’importation de 70 mille tonnes de sucre.

« Quatre personnes ont reçu le quota pour importer du sucre alors que le reste de notre production, 140 mille tonnes, de cette année, est en stock dans nos magasins, se désole-t-il, interrogé par L’As. On a du mal à le ventiler. Ce qui est contradictoire, c’est que ceux qui ont bénéficié de ce quota ne sont même pas des commerçants. »

Les syndicalistes sonnent la mobilisation pour sauver leur entreprise. « Nous refusons de laisser passer une telle décision. Nous disons non et prenons les dispositions nécessaires pour faire face. Il y va de la survie des emplois », avertit Makhary Samb, Secrétaire général de la CNTS/section Fc.

Vous pouvez réagir à cet article