image

« TOUT RÉSULTAT PROCLAMÉ PAR LA CNRV N’ENGAGE PAS YEWWI-WALLU »

image

Vers un contentieux électoral. Le mandataire national de la Coalition Yewwi Askan Wi (YAW), Déthié Fall, est catégorique : « tout résultat proclamé par la Commission nationale de recensements des votes (CNRV) n’engage pas l’inter-Coalition (Yewwi-Wallu) ». Une déclaration que l’opposant a faite, ce jeudi 4 août 2022, à quelques heures de la publication des résultats provisoires des élections Législatives du 31 juillet dernier. Ils sont attendus à 17 heures, cet après-midi.

L’opposant persiste et signe : « On s’est intéressé aux résultats issus de certains départements dont Podor, Matam, Kanel, Ranérou. On a ouvert certaines caisses et on a procédé à un échantillonnage. De grandes irrégularités ont été notées parce qu’il y a des Bureaux de vote (BV) où il n’y a ni les signatures du président, ni de son assesseur et de son secrétaire, ni des représentants de coalitions. Dans d’autres (BV), il n’y a que les signatures du président, de son assesseur, de son secrétaire, mais aucune signature des représentants des Coalitions ». Fort de ce constat, il note des « irrégularités flagrantes » présentées au président de la Commission nationale de recensements des votes.

L’ancien bras droit d’Idrissa Seck de poursuivre : « compte tenu de ces faits, on avait demandé ce matin à ouvrir toutes les caisses, les PV (Procès-verbaux) des BV de ces quatre départements », rappelant les dispositions prévues par l’article L.0 142, donnant « le droit » à toutes les Coalitions « d’accéder à tous les documents disponibles surtout qu’ils servent de base de calcul à la commission ».

En l’état, « c’est ce droit-là qui nous a été refusé par le président de (ladite) commission, nous disant qu’on a procédé à la vérification hier et que lui, il veut proclamer aujourd’hui à 17 heures », martèle-t-il. Avant d’enfoncer le clou : « (Il) n’a pas l’obligation de procéder à la publication aujourd’hui (jeudi) des résultats provisoires » et ce « d’autant plus que les délais courent jusqu’au vendredi (demain) à minuit. Cette activité que nous demandons entre dans le cadre de nos travaux. Tant qu’il y a une activité qui entre dans le cadre de nos travaux, et que les délais ne sont pas épuisés, c’est une activité à laisser s’opérer. »

Dans tous ses états, il a prévenu, dénonçant « une forfaiture », que celle-ci « ne passera pas ». Car, fulmine-t-il : « personne ne peut comprendre que la commission nous refuse cette activité de vérification qui doit conclure sur la transparence du vote ou pas. Après échantillonnage, on ne peut pas comprendre que des irrégularités soient notées et qu’ils ne veuillent pas ouvrir les caisses. Qu’est-ce qu’il y a dans ces caisses au point qu’on nous refuse de les ouvrir. Qu’est-ce qu’ils préparent au point de nous empêcher d’exercer une activité prévue par la loi ? De vouloir précipiter la publication des résultats provisoires aujourd’hui ? ».
Affaire à suivre.

Dié BA
Abdoulaye SYLLA (Photo)

4 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article