TRAFIC DE DROGUE : UN NOUVEAU RÉSEAU DÉMANTELÉ ENTRE LE MAROC ET LE SÉNÉGAL

news-details
JUSTICE

La collaboration entre la police marocaine et les éléments de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) a conduit au démantèlement d’un réseau de trafic de drogue entre Rabat et Dakar. Des membres de la bande ont été arrêtés aussi bien au Maroc qu’au Sénégal.

D’après l’Obs, la machine jusque-là bien huilée et dirigée par une Sénégalaise installée depuis plusieurs années au Maroc, s’est grippée lorsque la cheftaine pour livrer une commande de quelques kilogrammes de haschich, dérivée du cannabis, vers Dakar, a sollicité les services d’un Gp qu’elle ne connaissait pas. Rigoureuse et très regardante sur les colis qu’elle a en charge de convoyer, cette dernière a décidé d’en vérifier le contenu, découvrant du haschich. Craignant d’être interpellée, elle contacte les limiers de l’OCRTIS qui lui conseillent de saisir la police marocaine.

La trafiquante sénégalaise en cavale, les coordonnées mentionnées sur l’emballage du colis ont permis de remonter au cerveau à Dakar, un transitaire, A. F. Georges, officiant en tant qu’associé dans une société de transit dakaroise, puis à un de ses lieutenants, P. Sow, domicilié à Sicap Foire, et agent administratif dans une société de la place. Chez M. Sarr, les limiers trouveront le restant du stock de drogue, une balance électronique de pesage de drogue, et un lot de chaussures marocaines et d’articles divers comportant des doubles-fonds, servant à dissimuler la marchandise prohibée.
Les personnes incriminées ont été déférées vendredi dernier.

Vous pouvez réagir à cet article