TRAFIC DE MIGRANTS SÉNÉGALAIS ET GAMBIENS : LE PRÉSUMÉ CERVEAU IDENTIFIÉ

news-details
CHAVIREMENT EN MAURITANIE

C’est à « Barra », en Gambie que des migrants dont plusieurs sénégalais avaient embarqué dans l’espoir de rejoindre l’Espagne. L’embarcation avait finalement sombré dans les eaux mauritaniennes, mercredi dernier, faisant 15 morts, côté sénégalais.

Selon Libération, le cerveau au centre de cette mafia a été identifié. Il s’agit, du nommé Sanna Marong, connu pour être un membre actif du Parti démocratique gambien. Marong, qui travaille au port de Banjul, a été perdu par un enregistrement pour le moins explosif obtenu par « freedom newpapers ».

L’homme y explique à son futur client comment il avait recruté à Mbour (Sénégal), un capitaine pour conduire une des pirogues transportant des migrants. Il détaillait aussi le montant à payer pour la traversée.

Vous pouvez réagir à cet article