TRAFIC DE VISA : UN AGENT DE L’ARTP AU COEUR DU SCANDALE

news-details
JUSTICE

El. D. Diagne, agent logistique à l’agence de régulation des postes et des télécommunications a été arrêté dans le cadre d’une rocambolesque affaire de faux et usage de faux. Ce dernier, informe Libération, falsifiait les cachets et ordre de mission de l’agence pour monter des dossiers de demande de visa contre rémunération.

Selon le journal, tout a commencé quand le directeur des ressources humaines de l’agence a déposé une plainte à la Division des investigations criminelles contre Kh. Samb pour faux et usage de faux. Mais, après vérification, il s’est révélé qu’il n’y avait aucun agent du nom de Kh. Samb au sein de l’ARTP.

L’examen des documents déposés au niveau du consulat de France a permis de découvrir que le numéro de téléphone de celui qui traitait le dossier était celui d’un agent de l’ARTP nommé El. D. Diagne. Intercepté, cet agent logistique a reconnu avoir aidé Kh. Samb à déposer un dossier de demande de visa pour la France. Lors d’un second interrogatoire, le mis en cause présumé est allé loin en avouant avoir déjà voyagé en Hollande, avec la même technique, une dame dénommée T.M. moyennant la somme de 1,5 million de francs CFA. Le parquet a demandé l’ouverture d’une information judiciaire pour association de malfaiteurs, faux et usage de faux sur des documents administratifs. Le dossier a été confié au juge du premier cabinet.

Vous pouvez réagir à cet article