TRAFIC DE VISAS : LE MANAGER DES MAABO PARLE DES TENTATIONS

news-details
ARRESTATION DE DJIDIACK

Le trafic de visas détone dans le milieu de la musique, éclaboussant certains artistes et des membres de leur entourage. Le dernier cas en date, l’arrestation du manager de Viviane Chidid. Un phénomène qui ne plait guère aux acteurs du secteur à l’instar de Mérou Dieng, le manager du groupe Maabo. Joint par iRadio, le professionnel appelle ses pairs à plus de vigilance contre de telles pratiques, arguant que le métier obéit à certains principes.

« D’abord, je me désole de cette situation, à prendre des managers dans ces magouilles pareilles. C’est triste parce que le management est un métier comme les autres, qui nécessite certaines valeurs et une certaine déontologie. Donc, c’est une situation très regrettable. »

A l’en croire, les tentations ne manquent pas. Mais selon lui, c’est la morale qui ne le permet pas. « Dans toutes les activités liées au voyage, les artistes et les commerçants, entre autres, sont confrontés à ce problème. Par exemple, moi, si je fais des annonces de concert en Italie, ou en France, etc., des gens me contactent pour me dire qu’ils ont envie d’y aller, et me font des propositions ».

En conclusion, le professionnel souligne qu’un manager doit avoir des rapports « transparents » pour protéger l’image de son artiste.

Aux dernières nouvelles, la ’’reine’’ du Djoloff Band va porter plainte pour laver son honneur. « Que la justice fasse son travail », a-t-elle lancé, dans une courte déclaration.

Vous pouvez réagir à cet article