TRUDEAU FACE AUX ÉTUDIANTS : « ON DOIT S’ASSURER QUE L’ARGENT ARRIVE AUX DESTINATAIRES »

news-details
BOURSES POUR LE CANADA

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a clos sa visite officielle au Sénégal, par un face-à-face avec la communauté universitaire. Au rendez-vous, des étudiants n’ont pas manqué l’occasion de lui poser des questions dont celle relative aux bourses qui leur sont destinées. Une chose est sûre leur gestion inquiète les destinataires. Conscient du problème, Trudeau a annoncé l’audit du système.

Il dit : « L’argent qu’on investit dans les bourses et les programmes destinés aux jeunes africains à venir au Canada, c’est de l’argent des contribuables canadiens (impôts). Et on se doit de s’assurer que cet argent soit dépensé de la bonne façon. C’est primordial pour nous. Et il y a des réévaluations constantes pour s’assurer qu’on est en train d’aider de la bonne façon et que l’aide arrive aux destinataires pour atteindre les objectifs fixés. »

« Des gens en profitent pour tromper les étudiants »

Ainsi, ajoute-t-il : « on vient juste de mettre en place un programme accéléré d’accès à des visas étudiants ici au Sénégal, et au Maroc. On est en train de voir comment améliorer ce programme pour l’initier dans d’autres en Afrique. Mais on reconnait l’utilité de donner des informations directement par l’Ambassade, c’est extrêmement important. Parce que des gens en profitent pour tromper des étudiants. Il faut que je souligne que les seules personnes qui peuvent vous faciliter l’obtention du visa, c’est ceux qui travaillent à l’Ambassade du Canada. Il y a énormément de gens qui cherchent à se faire des profits en tenant des promesses qu’ils ne pourront pas réaliser ».

Vous pouvez réagir à cet article