TURQUIE : 10 CIVILS TUÉS PAR DES OBUS TIRÉS PAR UNE MILICE KURDE

news-details
INTERNATIONAL

Dix civils ont été tués vendredi par des obus tirés depuis la Syrie par une milice kurde sur des villes frontalières turques, ont indiqué les autorités. Huit civils ont été tués et 35 autres blessés dans une attaque qui a touché la ville de Nusaybin, dans la province de Mardin, ont indiqué les autorités locales citées par les agences de presse Anadolu et DHA.

Plus tôt dans la journée, deux autres personnes ont été tuées lorsque des obus se sont abattus sur une maison dans la région de Suruc.

Ces morts portent à 17 le nombre de civils tués en Turquie depuis le début mercredi d’une offensive de l’armée turque dans le nord-ouest de la Syrie contre la milice kurde des YPG, considérée comme "terroriste" par Ankara en raison de ses liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Les salves de roquettes et d’obus qui ont touché plusieurs villes frontalières turques ont également fait plus de 100 blessés au total.

Par ailleurs, quatre soldats turcs ont été tués et plusieurs blessés par les YPG depuis le début de l’opération.

Un soldat a été tué jeudi et un autre vendredi dans le cadre de l’offensive, a indiqué le ministère de la Défense.

En outre, deux militaires ont été tués et trois blessés vendredi par des obus tirés par les YPG sur une base militaire turque près d’Azaz, une ville située dans le nord-ouest de la Syrie qui ne se trouve pas dans la zone de l’opération en cours, selon l’agence de presse étatique Anadolu.

Vous pouvez réagir à cet article