Thiès : Les jeunes militants de Idy relaxés

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

La sentence est tombée pour les jeunes militants de Idrissa Seck à Thiès. Arrêtés suite à des manifestations post électorales dans la cité du rail, après la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 24 février 2019, deux d’entre eux ont écopé d’une peine de 3 mois avec sursis et 4 autres relaxés.

Parmi les 7 mis en cause et qui avaient été interpellés par les forces de l’ordre, 6 se sont présentés au tribunal départemental de Thiès, ce mercredi 6 mars 2018. Devant la barre, ces jeunes ont été bien tancés par le Procureur qui les a taxés de personnes irresponsables agissant au nom et pour le compte de politiciens qui ne se soucient pas de leur sort.
Le maire de Thiès-Ouest qui a assisté à l’audience s’est réjoui de la décision du juge. « Il n’a fait que lire le droit », estime Alioune Sow.

Vous pouvez réagir à cet article