Tribunal de Dakar : 3225 dossiers en souffrance

news-details
JUSTICE

Les juges croulent sous les dossiers. Au premier trimestre 2019, 3 mille 225 dossiers impliquant plus de 914 détenus sont en souffrance au Tribunal de Grande instance de Dakar, selon les estimations du magistrat Cheikh BA, reprises par Walf Quotidien. Il s’agit d’affaires pendantes devant les dix (10) cabinets d’instructions où sont traitées les affaires criminelles (meurtre, trafic de drogue, infanticide, vols aggravés, etc). Et, correctionnelles (foncier, escroquerie, abus de confiance,...). Celui qui remporte la palme du nombre de dossiers est le Doyen des juges, Samba Sall, avec 414 affaires en cours de traitement, lesquels impliquent 91 prisonniers. Le troisième cabinet suit avec 394 dossiers en examen pour 107 détenus placés sous mandat de dépôt. Le sixième cabinet ferme le podium avec 375 dossiers datant de 2013, impliquant 111 détenus. Dans le décompte, il ressort que 40 mandats d’arrêt et 1 demande d’extradition ne sont toujours pas exécutées, signale le juge : Qui précise : « La France a coopéré mais le Sénégal refuse de supporter les charges. »

Selon les chiffres, 18 mineurs sont inculpés pour diverses infractions liées au vol, à la drogue, aux coups et blessures volontaires. Le plus vieux détenu provisoire boucle huit (8) années derrière les barreaux.
Le juge s’exprimait en marge de la journée de réflexion de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), tenue hier vendredi, 3 mai, sur le thème : « Détentions provisoires et peines alternatives à l’incarcération ».
A l’occasion, Me Amadou Aly Kane a relevé l’urgence de revoir les conditions de la détention provisoire, pointant la « lenteur dans le traitement des dossiers ».

Vous pouvez réagir à cet article