UCAD - LES AMICALES DES ÉTUDIANTS NE VEULENT PLUS DE RASSEMBLEMENT POLITIQUE

news-details
Espace universitaire

Plus de rassemblement politique dans l’espace universitaire. C’est le sens de la sortie du collectif des amicales de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), face à la presse, ce vendredi, 19 février, suite à la visite du leader du parti Pastef – Les Patriotes, Ousmane Sonko, à un étudiant blessé, à l’UCAD hier jeudi.

Accueilli par une immense foule, Ousmane Sonko s’est offert un bain de foule, dans un contexte marqué par la propagation du coronavirus au Sénégal. C’est d’ailleurs ce contexte qu’évoquent les étudiants pour fermer l’enceinte du campus aux politiciens.

"Tous ces sacrifices on ne peut pas les faire afin de combattre la pandémie et de voir au niveau de l’espace universitaire des rassemblements d’ordre politique. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes levés pour dire non et inviter les camarades étudiants à plus de responsabilités", assène Steven Dame Sène, le porte-parole du collectif, mettant en garde toutes les formations politiques.

L’étudiant ajoute que cette conférence de presse est "le fruit de la concertation des étudiants de Dakar. Je dois préciser que ce n’est pas la première fois qu’on a eu à le faire. Parce qu’il y a eu des questions d’ordre socio-pédagogique qui ont eu plusieurs fois à nous réunir. Nous devons rappeler que nous sommes autonomes et que nous sommes là pour les étudiants, nous devons prendre des positions très équilibrées. Parce que derrière nous, il y a des camarades qui sont de l’APR (Alliance pour la République, parti au pouvoir), du parti Pastef – Les Patriotes d’Ousmane Sonko, et du PDS (parti démocratique sénégalais)".

Vous pouvez réagir à cet article