UKRAINE - UN COMÉDIEN ÉLU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE !

news-details
INTERNATIONAL

D’après les sondages à la sortie des urnes, le novice en politique Volodymyr Zelensky devrait connaître une victoire écrasante au dépens du président sortant.

Le comédien novice en politique Volodymyr Zelensky a remporté ce dimanche une victoire écrasante à la présidentielle en Ukraine face au président sortant Petro Porochenko, reflétant l’ampleur de la défiance des électeurs à l’égard du pouvoir en place, selon un sondage sortie des urnes.

L’humoriste de 41 ans a obtenu 73,2% des suffrages au second tour de la présidentielle contre 25,3% pour son rival de 53 ans, selon ce sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote par le consortium "Exit Poll National" réunissant trois instituts.

Chamboule-tout
"Je ne vous laisserai jamais tomber", a promis Zelensky aux Ukrainiens depuis son quartier de campagne, où il est aussitôt sorti remercier ses partisans, avant de s’adresser à "tous les pays de l’espace post-soviétique" : "Regardez-nous ! Tout est possible !".

Cinq ans après la révolution pro-occidentale du Maïdan, les Ukrainiens semblent déterminés à renverser de nouveau la table en préférant un acteur et humoriste de 41 ans au sortant Petro Porochenko. A 53 ans, ce dernier paye son incapacité à mettre fin au conflit dans l’est ainsi que les scandales à répétition éclaboussant la classe politique et les difficultés économiques de l’un des pays les plus pauvres d’Europe.

"Nous avons uni l’Ukraine", a déclaré Volodymyr Zelensky après avoir voté à Kiev. En T-shirt blanc sous une veste sombre, il a dit passer une bonne journée : "mes enfants, des oeufs, du café... et pour nous mettre de bonne humeur, ma femme a mis Eminem", le rappeur américain.

Il a brandi devant les dizaines de journalistes massés dans son petit bureau de vote son bulletin, violant le secret du vote, ce qui lui a valu de recevoir une amende, selon son service de presse.

"Ce n’est pas drôle"

Petro Porochenko a, lui, appelé au "bon sens" : "Parce que ce n’est pas drôle. Certes, au début, cela peut être un peu drôle et amusant. Mais pour que cela ne devienne pas douloureux ensuite".

La participation dépassait légèrement 45% à la mi-journée, au même niveau que lors du premier tour. Les premiers résultats partiels seront connus dans la nuit.

Une victoire de Volodymyr Zelensky, nouveau soubresaut de la vague mondiale anti-élites, est considérée comme acquise par bien des observateurs à Kiev. Largement en tête du premier tour avec un score double de celui de son rival, le comédien était crédité de plus de 70% des intentions de voix dans les derniers sondages avant le second tour.

Vous pouvez réagir à cet article