[ULTIMES HOMMAGES] : LE COMMANDANT SANÉ INHUMÉ À YOFF

news-details
CASERNE SAMBA DIÉRY DIALLO

La tristesse et la consternation étaient palpables, ce lundi, à la caserne Samba Diéry Diallo où s’est déroulée la cérémonie de la levée du corps de l’adjudant-major Tamsir Sané, décédé en service. La Nation lui a rendu un dernier hommage devant ses parents, proches, amis, camarades de promotion, venus massivement assister à la cérémonie, empreinte de chagrin.

Il a été tué le 26 juillet 2019 lors d’un cambriolage au bureau de Poste Finances de Koumpentoum. Alerté de l’irruption d’une bande de malfaiteurs, le commandant Tamsir Sané, à la tête d’une équipe d’intervention, s’est rendu sur les lieux pour. Au cours de l’engagement, il est malheureusement atteint lors des échanges de tirs.

Né le 8 avril 1964, dans la région de Saint Louis, le défunt gendarme a rejoint l’armée le 2 mai 1987. A la fin de sa durée légale, il est rendu à la vie civile le 30 avril 1989 avant d’intégrer la gendarmerie nationale le 25 juillet 1989 comme élève-gendarme. Ses compétences, son engagement et son gout des responsabilités ont été justement récompensés par son admission dans le corps des sous-officiers de carrière le 23 mars 1994. Au cours de ses 32 ans, 2 mois et 27 jours services effectifs, il a servi successivement au poste de Gouloumbou, à la brigade territoriale de Kéniéba, à la brigade territoriale de Bounkiling, à la Brigade territoriale de Kolda, au poste de légion de sécurité et de protection du ministère des Finances. Il a également été décoré de la médaille de l’Organisation des Nations Unies en 2009.

Le commandant Sané repose désormais où cimetière musulman de Yoff où il a été inhumé.

Vous pouvez réagir à cet article