UN AN DE PRISON REQUIS CONTRE IGNACE SOSSOU, POUR AVOIR TWEETÉ LES PROPOS DU PROCUREUR

news-details
MÉDIAS - BÉNIN

Ignace Sossou devra purger douze mois de prison ferme. C’est la réquisition faite mardi par le procureur de la République du Bénin, à l’issue du procès en appel du journaliste d’investigation poursuivi pour « hacelement ».

Agent du site Bénin web TV, et collaborant avec plusieurs collectifs dont le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et le Réseau 3i (Initiative, Impact, Investigation), le journaliste d’investigation avait été condamné en décembre dernier à 18 mois de prison ferme pour « harcèlement par le biais de moyens de communications électroniques », selon son avocate, Me Prisca Ogoubi. Il lui était notamment reproché d’avoir tweeté les propos du Procureur de la République, lors d’un atelier de formation de blogueurs et journalistes organisé par CFI (Canal France International, agence française de développement médias).

Vous pouvez réagir à cet article