image

« UN BILAN À MI-PARCOURS SATISFAISANT » (ABDOULAYE SÈNE)

image

Le Secrétaire exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau a fait face à la presse, mardi 22 mars, au Centre de presse du Cicad pour passer en revue des enseignements à tirer des deux premières journées du Forum et des perspectives. Il a d’emblée apprécié très positivement les étapes franchies lors de ces deux premiers jours.

"D’abord la cérémonie d’ouverture qui fut un moment très fort de communion, de partage. Un véritable rendez-vous du donné et du recevoir. Nous avons pu entendre dans un spectacle son et lumière la vision des jeunes, mais également la sagesse qui doit nous inspirer dans la gestion de l’eau. Cette denrée vitale doit être un facteur de paix et de développement. Nous avons eu des messages très forts des chefs d’État. Ils ont tous mis en avant les enjeux et les défis liés à cette problématique importante qui est celle de l’accès à l’eau et à l’assainissement", a dit Abdoulaye Sène. Avant de poursuivre : "mais ils ont parlé aussi de cette problématique aussi importante qui est la coopération dans la gestion des eaux transfrontalières".

Il faut dire qu’organiser ce forum dans ce contexte de pandémie n’était pas une chose évidente. Mais selon le secrétaire exécutif, jamais dans le passé un forum n’a été préparé dans des conditions aussi difficiles. "Et jusqu’au dernier moment il y’a eu des inquiétudes, des hésitations. Il aura fallu l’engagement du président Macky Sall qui nous a toujours fait confiance. Avec son appui nous avons pu organiser à l’Aréna avec la participation de 6000 personnes venant d’une centaine de pays du monde. Tous les continents étaient représentés et la quasi-totalité des pays du monde a été représentée à ce grand événement", a-t-il déclaré.

Faisant toujours le bilan de ces deux premiers jours, il a soutenu que les partenaires, notamment la Banque mondiale, la Bad, l’UE, ... ont réitéré leur engagement de soutenir les efforts du Sénégal et de l’Afrique en vue d’accélérer l’accès universel à l’eau et à l’assainissement.

S’agissant de l’exposition, il y’a une centaine d’exposants. Pour mémoire, lors de l’édition de 2018 à Brasilia, nous avions 85 exposants. "Ici nous sommes à plus de 105 exposants. C’est déjà un résultat exceptionnel en plus du résultat que j’ai évoqué concernant la participation en termes de présence physique dans un contexte post Covid", s’est réjoui Abdoulaye Sène selon qui, la diversité culturelle du pays est également au rendez-vous lors de ce 9e Forum mondial de l’eau qui se tient en terre sénégalaise.

Cheikh Moussa SARR
Pape Doudou DIALLO (photo)

23 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article