image

UN COUP D’ÉTAT MILITAIRE EN COURS, LE PREMIER MINISTRE ARRÊTÉ

image

Des hommes armés ont arrêté, tôt ce lundi 25 octobre au matin, plusieurs dirigeants soudanais, dont le Premier ministre, après des semaines de tensions entre les autorités militaires et civiles de transition.

Le général soudanais Abdel Fattah al-Burhan, chef de fil des putschistes, annonce la dissolution des autorités de transition et décrète l’état d’urgence.

Tôt ce matin, l’armée soudanaise a arrêté plusieurs dirigeants civils de la transition dont le Premier ministre Abdalla Hamdok.

Depuis l’aube, de nombreux manifestants sont dans les rues de Khartoum alors que les syndicats appellent à de la désobéissance civile. L’armée a tiré « à balles réelles » sur des protestataires devant les quartiers généraux de l’armée en fin de matinée.

EMEDIASN

25 octobre 2021