UN ÉLEVEUR ABATTU À GOUDOMP

news-details
VOL DE BÉTAIL

Drame à Goudomp. Un éleveur a été froidement abattu dans la nuit du lundi au mardi, par une bande d’agresseurs, qui lui ont volé ses trois bœufs. Le drame, selon Iradio (90.3), s’est produit à la frontière Bissau guinéenne. La victime, en l’occurrence Moussa Kandé, est originaire de la commune de Nianga, localité située dans le département de Goudomp.

L’éleveur, âgé de 30 ans, a été tué alors qu’il tentait de récupérer ses bœufs des mains des voleurs. « Moussa Kandé était parti contrôler ses troupeaux quand il a appris que des voleurs étaient dans le village. Il s’est rendu compte que trois de ses taureaux ont été emportés. Il a alerté le village. Les jeunes se sont mobilisés pour aller à récupérer les bêtes au niveau de la frontière. Les voleurs étaient bien organisés. Les uns conduisaient le troupeau tandis que les autres se sont dressés en sentinelle pour gérer l’arrière garde. Quand Moussa Kandé s’est pointé, ils l’ont assommé », a expliqué le maire de Nianga. Qui révèle que les voleurs se sont fondus dans la nature.

Le maire de la localité dénonce avec cet énième meurtre « la victime de trop ». A l’en croire, ce n’est pas la première fois qu’un de leur fils est tué par des agresseurs. Ainsi, il invite les autorités étatiques à renforcer la sécurité dans cette zone du pays où, alerte-t-il, les agresseurs dictent leur loi. A défaut, prévient-il, les populations vont se révolter et faire justice elles-mêmes.

Vous pouvez réagir à cet article