UN "FAUX MÉDECIN" CHINOIS ARRÊTÉ À LA MÉDINA, SON ÉPOUSE RECHERCHÉE

news-details
SÉANCES D’ACUPUNCTURE RATÉES

Le « docteur » Yigeng Song a été arrêté, et son épouse, Liu Zu, est sous le coup d’un mandat d’arrêt international. Le couple de ressortissants chinois est poursuivi pour exercice illégal de la médecine, blanchiment de capitaux, vente de produits pharmaceutiques sans motif légitime, et détention de drogue.

D’après Libération, après une séance d’acupuncture dans la clinique médicale sise à la Médina, une de leurs patientes de même nationalité, L. X. Y., a été déclarée paralysée à vie. D’autres se sont retrouvés avec des lésions au niveau des nerfs.

L’arrestation du « docteur » s’est faite après plusieurs jours de surveillance par les éléments de la Section de recherches (SR) de la gendarmerie de Colobane. Des blocs d’ordonnance avec le cachet de l’épouse, des bulletins d’analyse, une « importante » somme d’argent, et des boîtes de métamizole sodium, considéré comme de la drogue dure par la législation sénégalaise, ont été saisis lors d’une perquisition des enquêteurs. « La clinique médicale avait tout d’un centre de santé », révèle le journal.

Vous pouvez réagir à cet article