UN FONDS MIS EN PLACE POUR SON RAJEUNISSEMENT

news-details
Parc automobile

Le processus de renouvellement du parc automobile se poursuit. C’est dans ce sens que le ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, Mansour Faye a officiellement lancé, ce jeudi, le fonds de développement des transports terrestres.

Ce fonds, dont le montant reste à déterminer, devra participer au rajeunissement du parc automobile. « Les véhicules de transport public, urbains et interurbains, présentent un âge moyen assez élevé, plus de 27 ans pour les gros-porteurs et plus d’une quarantaine d’années pour les transports : cars et minicars…

Le fonds de développement des transports terrestres, que M. le président de la République a bien voulu mettre en œuvre, va contribuer, par la mobilisation des financements par l’accompagnement des acteurs mais des partenaires, à favoriser le rajeunissement du parc des transports publics », a-t-il déclaré lors de la cérémonie de lancement dudit fond.

Le processus de renouvellement du parc automobile est entamé depuis 2005. Sa mise en œuvre avait abouti à la naissance de Aftu (Association de financement des transports urbains) avec la mise en circulation des bus TaTa. Avec ce fonds, tous les véhicules de transport en âge avancé devront être ôtés de la circulation.

« Ce fonds sera donc l’outil central, l’élément principal pour les acteurs de pouvoir bénéficier de fonds de garantie, ou en tous les cas des apports, leur permettant de réaliser ces initiatives privées en matière de renouvellement du parc automobile de transport routier. Donc, c’est un fonds qui vient à son heure et qui va contribuer effectivement, dans un avenir proche, à faire baisser l’âge moyen des véhicules de transport public », a-t-il souligné.

Vous pouvez réagir à cet article