UN FRANCO-SÉNÉGALAIS VERS LA CHAMBRE CRIMINELLE POUR ACTES DE TERRORISME

news-details
JUSTICE

Inculpé pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, M. Diaou risque gros. Le parquet de Dakar a demandé qu’il soit traduit devant la chambre criminelle de Dakar.

Né en 1998 à Saint-Brieuc en France, il a été interpellé à l’aéroport alors qu’il descendait par vol SS990 de la compagnie Corsair, grâce à un signalement figurant sur la base de données de Sécuriport qui le présentait comme un individu dangereux désirant se rendre dans les zones djihadistes.

Fouillé, il avait été trouvé en possession de la somme de 170 euros, d’un passeport ordinaire délivré par la mairie de sa ville natale en France et d’un téléphone portable. Tout ceci a été remis à la Division des investigations criminelles qui avait pris le relais de la police de l’air et des frontières. Il a été écroué il y a quatre ans, le 18 août 2016.

Vous pouvez réagir à cet article