UN GAP DE 384 ENSEIGNANTS À COMBLER À MATAM

news-details
RENTRÉE DES CLASSES

Matam a fini d’exprimer ses besoins nécessaires à une réussite de la reprise des enseignements apprentissages, à partir du 12 novembre, a constaté l’APS.

En effet, les préparatifs de la prochaine rentrée scolaire étaient au cœur des préoccupations des acteurs et autorités administratives réunis, hier jeudi, en Comité régional de développement (CRD).

Déjà, il est attendu du niveau central qu’il comble le gap pour éviter un déficit de personnel enseignants. Ce, après 413 départs contre 29 arrivées seulement.

Des mesures sont également attendues, concernant le contexte marqué par le nouveau coronavirus, et contre les effets d’un hivernage pluvieux, a relevé Cheikh Ahmadou Ndoye, l’adjoint du gouverneur de la région chargé des affaires administratives, présidant la rencontre.

"Le contexte particulier exige de veiller à ce que la maladie ne se propage pas en milieu scolaire’’, a-t-il prévenu, signalant que 400.000 masques sont nécessaires. Avant d’annoncer la reconduction des comités de veille et d’alerte en place dans les établissements scolaires, rappelant "qu’aucun cas de Covid-19 n’a été signalé dans les écoles du fait en partie de leurs actions."

Par rapport à l’hivernage pluvieux, il a pointé des "difficultés" relatives à l’état de délabrement des toitures de certains établissements solaires, appelant au passage la communauté et les collectivités territoriales et les partenaires à s’engager pour l’amélioration de la situation.

Vous pouvez réagir à cet article