image

UN INTRUS DANS LA CAMPAGNE

image

Le président de la République est annoncé ce jeudi 14 juillet à Saint-Louis. Officiellement pour « inaugurer l’aéroport international dont les travaux sont achevés à plus de 96% ». Oui, une infrastructure dont le coût est estimé à 24 milliards mérite sans doute d’être brandie. Et nul doute non plus que Saint-Louis qui abrite une plateforme pétrolière et gazière va jouer un rôle important avec son nouvel aéroport. Seulement, se pose encore avec acuité ce débat difficile à trancher sur la tournée économique, politique ou électorale, du chef de l’Etat qui, dans un contexte de démarrage de la campagne pour les Législatives, peut se passer de tels déplacements. D’autant plus qu’il a été au-dessus de la mêlée en annulant sa tournée dans le Sud prévue les 17 et 18 juin derniers pour se « conformer » à la loi, précisément l’article L.61 du Code électoral que l’autorité administrative avait brandi pour interdire « toute propagande déguisée » durant les 30 jours précédant l’ouverture officielle de la campagne électorale.

Alors, en pleine campagne qui concerne seuls les candidats investis, ce sera plus le chef de Benno bokk yaakaar qui sera vu et visible avec une mobilisation digne d’un meeting électoral, et d’un coup de pouce à ses hommes à Saint-Louis. Il ne peut en être autrement. Une inauguration à « 96% » peut attendre 3 semaines. Qui plus est une pose de première pierre de l’hôpital régional de Saint-Louis peut être effectuée par les membres de son gouvernement. Avec ce déplacement, ce sera la polémique garantie. La politique, c’est aussi une affaire de gentleman.

Hamath KANE

14 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article