UN "LIEUTENANT MÉCANICIEN" ARRÊTÉ POUR ACTE CONTRE NATURE

news-details
PIKINE

La police de Pikine a interpellé puis placé en garde en vue un lieutenant mécanicien nommé C.A.B pour acte contre nature commis sur un adolescent de 16 ans du nom d’E Diouf. Le présumé déviant sexuel a été dénoncé par la mère du jeune garçon, qui a saisi d’une lettre plainte les hommes du commissaire de Pikine, Mame Arona Ba.

Sachant que ça sent le roussi pour lui, le déviant sexuel a débarqué chez l’enfant à Pikine Rue 10, pour proposer un arrangement à l’amiable. Ainsi, il met sur la table 400 mille francs CFA et supplie les proches de l’adolescent de prendre le somme et de passer l’éponge sur l’affaire. Ces derniers, informe le journal, feignent d’accepter l’offre, se retirent en douce et alertent les éléments de la Brigade de recherches du commissariat. Qui font irruption dans la maison, surprennent le présumé et le conduisent au commissariat pour interrogatoire sur procès-verbal. Après un bref face à face, les flics se rendent au domicile du mis en cause, en sa présence, et procèdent à une perquisition des lieux. Ils découvrent deux armes à feu de marque Walther P22 et Rohn Rg 2s, 44 cartouches de 22 long Rifle, 2 chargeurs vides, un cornet de chanvre indien, un joint de l’herbe déjà conditionné, une paire de menottes, 2 tenues en treillis, un béret bleu des Nations Unies, une facture d’achat de l’une des armes à feu, une autorisation provisoire de détention d’arme en date de l’année 2010, des gels lubrifiants et un lot de préservatif.

Interrogé, le lieutenant passe aux aveux et avoue avoir entretenu des rapports sexuels avec le jeune garçon. Il sera déféré ce 31 décembre devant le parquet.

Vous pouvez réagir à cet article