image

UN MOYEN D’ÉDUCATION AU MODÈLE PROPHÉTIQUE

image

C’est le vénéré Seydi Elhadj Malick Sy qui a initié la Bourda (panégyrique sur le Prophète, Psl, de l’Imam Boussayri) dès l’apparition de la lune. Pendant dix jours successifs, avec un chapitre par nuit, il s’est servi de cette tribune comme moyen d’éducation au modèle prophétique.

Ainsi, il a axé sa pédagogie sur au moins deux objectifs principaux. D’abord comme les connaisseurs divergent sur la date exacte de la naissance du Prophète, dont la majorité estime que c’est le 12ème jour du mois lunaire de Maouloud (plutôt que le 10 ou le 9), l’humble serviteur de la miséricorde, pour éviter de rater le jour exact, a occupé les 10 premiers jours du mois par le Burda afin de laisser dans le cœur des sénégalais l’importance de la Nuit bénite du Prophète Psl. Ainsi chaque nuit, les fidèles se retrouvent pour lire un passage du Burda et louer le Prophète (PSL), ils se reposent le 11ème jour et célèbrent l’anniversaire le 12ème Jour.

L’autre objectif majeur tournait autour du fait que le Bourda offrait l’occasion à Seydi El Hadj Malick Sy de rassembler tous ses Moukhadams à Tivaouane pour débattre des sujets d’actualités ou religieux avec eux et aussi pour évaluer l’état d’avancement des missions qu’il leur a été confié.
Aujourd’hui, l’actuel Khalife, Serigne Ababacar Sy Mansour entouré de tous ses frères et de toute la famille d’El Hadji Malick Sy, ainsi que des Moukhadams, s’emploie à perpétuer le legs. Ainsi, en perspective du Gamou de Tivaouane qui sera célébré dans la nuit du samedi 8 octobre au dimanche 9 octobre, le Burda a repris ses quartiers au niveau de la Zawiya Seydi Hadji Malick Sy depuis le mardi soir.

Avec Asfiyahi

29 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article