image

UN PLAN D’URGENCE EN PERSPECTIVE

image

Un Crd a été organisé, ce lundi, dans le cadre du processus d’élaboration du Plan d’Urgence de Modernisation de l’Arrondissement de Dakar-Plateau. S’exprimant à cette occasion, le Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Oumar Guèye, a soutenu que le plan d’urgence de Modernisation de l’Arrondissement de Dakar-Plateau, qui sera disponible dans la première quinzaine du mois de mai de cette année, contribuera à la prise en charge des préoccupations des populations de l’Arrondissement de Dakar-Plateau en termes, entre autres, d’éducation, de santé et de protection sociale, d’assainissement, de modernisation des marchés. « Les urgences de cette circonscription administrative sont également relatives à la modernisation des Penc lébous, à un meilleur cadre de vie, à la gestion des déchets, à l’accès à l’eau, à l’emploi, à la formation et à l’entreprenariat pour les jeunes et les femmes, etc. », a dit le ministre.

Il a rappelé que le Plan national d’Aménagement et de Développement territorial (PNADT), validé en Conseil Présidentiel par le Président Macky Sall, le 24 janvier 2020, a analysé le Département de Dakar, notamment l’Arrondissement de Dakar-Plateau, sous divers angles, que sont l’environnement et les ressources naturelles, les dynamiques démographiques et spatiales, le développement humain ainsi que les dynamiques économiques. Selon lui, l’Arrondissement de Dakar-Plateau concentre l’essentiel des activités économiques, infrastructurelles et institutionnelles du Département de Dakar, tête de pont de la métropole internationale Dakar.

« L’importance du trafic qui en découle aux heures de pointe crée une congestion de la circulation des biens et personnes rendant, ainsi, le transport à Dakar toujours problématique. Dakar-Plateau est un territoire en urbanisation accélérée et continue, faisant face à une compétition pour le foncier et à des conflits du fait de l’exiguïté de l’espace et des dynamiques territoriales expansives », a ajouté le ministre selon qui, cette situation est à l’origine de la création d’autres centralités dans Dakar, affectant particulièrement les activités du secteur tertiaire.

Pour finir, le ministre Oumar Guèye a déclaré que l’économie locale de l’arrondissement, comme partout ailleurs, a été très éprouvée par la pandémie de COVID-19. Et que l’élaboration de ce plan d’urgence et la mise en œuvre des projets structurants échelonnés et programmés dans le temps et dans l’espace, permettront, sans nul doute d’améliorer le cadre de vie des populations ; de favoriser le développement des activités économiques, sportives et socio-culturelles ; de réhabiliter, d’étendre et d’équiper des écoles, hôpitaux, centres de Santé et marchés, installés dans les communes. L’objectif du CRD d’aujourd’hui est donc d’identifier les urgences de l’Arrondissement de Dakar-Plateau et de proposer des solutions pragmatiques à apporter face aux aspirations des populations.

Cheikh Moussa SARR

25 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article