UN POLICIER ARRÊTÉ POUR VOL D’OBJETS DE VALEUR DURANT UNE PATROUILLE

news-details
Yeumbeul nord

Le Commissariat de police de Yeumbeul Nord est secoué par une rocambolesque affaire de vol d’objets de valeur dans laquelle un des agents de la brigade de recherche du service a été cité par un couple sénégalo-espagnol. L’affaire en question porte sur une parure en or de plus d’un million de francs CFA et d’un sac contenant des objets précieux.

Selon « Les Echos », le couple, après une course à la banlieue, avait pris le chemin du retour pour rentrer à Ngor. Mais, les deux tourtereaux ont été interpellés en cours de route par des agents de police de Yeumbeul Nord qui avaient démarré la patrouille du couvre-feu. Ils contrôlent le véhicule et découvrent qu’ils ne disposaient de toutes les pièces administratives afférentes à la mise en circulation.

Ainsi un des agents, surnommé « Baye Fall », aurait sauté sur l’occasion, pour confisquer le sac du couple et délester l’homme de sa parure en or au cou d’une valeur de plus d’un million de francs CFA, selon le propriétaire. Dépossédé de ses biens matériels, le couple se rend au commissariat de police, rapporte au détail près sa mésaventure et dépose une plainte contre X. Sur ces entrefaites, informe toujours le journal, le commissaire instruit la lettre plainte et convoque toute l’équipe de la patrouille de la fameuse nuit et pour une séance d’explications, à tour de rôle.

C’est finalement qu’il a démasqué son agent, présumé voleur, le surnommé Baye Fall. Il confond celui-ci avec des preuves matérielles irréfutables et le met aux arrêts. Après l’enquête préliminaire, il lui notifie les incriminations pénales visées et décidé de le conduire en taule au camp Abdou Diassé comme le veut la tradition. Mais, l’élément de la brigade de recherches s’oppose à son transfert et provoque un boucan dans le commissariat et débite des menaces à l’encontre de son chef.

De quoi rajouter le délit d’insubordination à son dossier...

Vous pouvez réagir à cet article