« UN RITUEL DE PARTAGE ET DE SOLIDARITÉ »

news-details
BÉBÉ MAWLID

On connaissait le bébé de l’année mais pas le bébé Mawlid. Il vient d’être lancé. La 1ère édition est célébrée cette année, du 16 au 18 novembre, en l’honneur au Prophète Mohamed, explique Oumar Sy, un des initiateurs du concept, au micro de Iradio. Une idée murie, dit-il, depuis cinq ans et, qui vient de se matérialiser.
« On veut que cela soit un rituel de partage et de solidarité en cette période de Gamou pour qu’on puisse offrir, dans chaque hôpital, des cadeaux à un ou deux bébés », détaille-t-il.
Né à l’hôpital Philippe Senghor, à Yoff, un petit garçon baptisé au nom du Prophète, fait partie des heureux élus cette année.
Pour les prochaines éditions, les initiateurs, qui prônent l’entraide, invitent les bonnes volontés à « s’approprier et accompagner le concept », pour profiter de la période pleine de grâces que constitue le Mawlid, commémorant la naissance du Prophète Mohamed.

Vous pouvez réagir à cet article