image

UN SÉNÉGALAIS ARRÊTÉ À PARIS AVEC 130.000 EUROS

image

Un sénégalais de 43 ans en situation irrégulière, a été interpellé dans le quartier parisien des Halles lors d’un contrôle de routine. Selon nos confrères de l’Afp, il avait en possession une enveloppe contenant 200 faux billets de banque. C’est ainsi qu’une perquisition a été faite à son domicile. Près de 130.000 euros en fausses coupures ont été découverts. « Il s’agit de la plus grosse saisie connue de faux billets de ce type de contrefaçon en Europe », indique une source policière.

Déjà connu des services de police pour différents délits liés à l’usage de stupéfiants, de rébellion et de recel de vol, l’homme a affirmé n’être « qu’une mule » au sein de ce trafic de fausse monnaie. Il a été placé en garde à vue mercredi, des chefs notamment de détention et transport de fausse monnaie en bande organisée, usage de faux documents administratifs et blanchiment. La garde à vue du suspect, qui peut durer jusqu’à 96 heures pour ce type d’affaires, est toujours en cours dans les locaux dans l’Office central de répression du faux monnayage (OCRFM), désormais chargé des investigations.

La contrefaçon ou la falsification de pièces de monnaie ou de billets de banque ayant cours légal est considérée comme un crime passible de 30 ans de réclusion criminelle et de 450.000 euros d’amende.

Cheikh Moussa SARR

30 octobre 2021