image

UN TREMPLIN POUR LES STARTUPS

image

En partenariat avec la DER/FJ (Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des Jeunes), Startupbootcamp Afritech a organisé, ce lundi 31 octobre, dans les locaux de la DER/FJ, une rencontre avec des startups sénégalaises, pour une présélection dans le cadre de son programme d’accélérateur panafricain. Cette rencontre permet de “choisir deux startups” parmi celles qui feront leur pitch.

Rappelons que, la DER/FJ est un outil de politique publique visant à soutenir les entrepreneurs sénégalais. SBS Afritech se définit comme étant “le premier accélérateur de startups panafricain soutenu par plusieurs entreprises”, qui veut donner accès à son “réseau mondial d’entreprise partenaires, d’investisseurs et de mentors” aux startups africaines.

La rencontre a démarré avec la présentation du travail et des réussites du programme. Après cela, il y a eu le pitch et la présentation des startups sénégalaises suivi d’une rencontre de 20 minutes de ces dernières avec les mentors du programme. Cette rencontre avec ces mentors, qui avait l’allure d’un “dating” (les mentors allaient d’une table à une autre des représentants des startups) va “ nous aider dans notre sélection (…) c’est des feedbacks que nous allons prendre en compte”, explique Mari Kane, manager de succès des startups du programme.

Le directeur du programme, Henry Ojuor annonce que cette journée de rencontre sert à “stimuler l’écosystème et à mettre en rapport les mentors, les investisseurs et les startups qui vont pitcher” pour pouvoir définir la valeur ajoutée de la startup. Par rapport aux avantages qu’apporte le programme, M. Ojuor détaille que les startups sélectionnées vont bénéficier “ d’un accès à notre réseau d’organisations, d’entreprises et aussi d’expert” pour leur permettre de s’agrandir et de prospérer. Ces dernières vont avoir aussi une valeur de 18.000 dollars d’investissements en espèces et d’un crédit de 750.000 dollars apportés par AWS (Amazon web services) et Google cloud services et bien d’autres partenaires. Précisons que SBC reçoit 8% de participation dans chaque entreprise sans siéger au conseil d’administration et sans actions privilégiées.

La DER/FJ s’est réjouie de ce partenariat par l’intermédiaire du chargé de l’innovation Adrian Schwarz qui explique : “ça fait un peu plus d’an que nous avons un partenariat avec SBC qui nous apporte beaucoup de choses (..) et de manière plus générale au Sénégal pour les entrepreneurs”. Il se félicite aussi qu’il y ait eu “deux startups sénégalaises qui ont été accompagnées” par la précédente édition du programme et lance un appel aux entrepreneurs sénégalais et leur demande “d’être curieux (..) d’aller vers les structures de l’Etat comme la DR/FJ) en expliquant que ce partenariat est sur le long terme.

Harouna DIENG (Stagiaire)
Abdoulaye SYLLA (Photo)

31 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article