UN VARIANT BRITANNIQUE, AVEC HUIT MUTATIONS, DÉCOUVERT AU SÉNÉGAL

news-details
COVID 19

Un deuxième variant britannique a été découvert au Sénégal. Selon nos confrères de Dakaractu, ce variant a été isolé chez une patiente de nationalité sénégalaise au laboratoire de génomique de l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF) du Professeur Souleymane Mboup, qui a été choisi parmi les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies en Afrique, surveiller la circulation des variants en circulation dans la zone Ouest.

Le 28 janvier, le même laboratoire annonçait un premier variant britannique au Sénégal, en provenance de la Gambie où il avait été découvert dix jours plus tôt par le laboratoire "MRC Unit The Gambia".

Selon Dakaractu, ce nouveau variant identifié au Sénégal connait huit mutations alors que le premier n’en avait que six. « Le "screening" des mutants se poursuit pour déterminer la prévalence des différents variants au Sénégal. C’est d’autant plus pertinent qu’il pourrait aboutir à la détection d’un variant sénégalais ou de l’Afrique de l’Ouest. »

Identifié au mois de décembre en Grande Bretagne, le variant 501Y.V1 a la spécificité d’être 50 à 70% plus contagieux que les souches qui circulaient jusqu’alors, selon les experts. Il a d’ailleurs été retrouvé dans une centaine de pays à travers le monde.

Vous pouvez réagir à cet article