image

UN VÉHICULE SUSPECT, BÂCHÉ PLUS DE 15 JOURS DEVANT CHEZ AUTRUI

image

Un véhicule garé, immobilisé et bâché devant chez lui. C’est la découverte faite par Samba Gaye. Contacté par Emedia, il a précisé avoir fait le constat depuis quinze jours. D’où son alerte surtout qu’« après avoir fait le tour du quartier pour tenter de retrouver son propriétaire », ses recherches sont restées vaines. « Personne n’est en mesure de me dire à qui appartient le véhicule », nous a-t-il confié, inquiet.

D’autant plus qu’a-t-il relevé : « mon voisin pensait un moment que c’était une personne qui était chez moi. Quand je l’ai interpellé (à mon tour), il était surpris. Ne sachant pas pourquoi ce véhicule est immobilisé devant chez moi, alors que le propriétaire n’habite pas dans le quartier, j’ai commencé à alerter les gens. »

Depuis lors, il a saisi la Brigade de la gendarmerie de Ngor. Par ailleurs, la police de la sûreté urbaine l’a contacté pour identifier le propriétaire. Ce qui ne l’a pas empêché de continuer ses investigations. Lesquelles l’ont conduit à soulever la bâche « pour regarder la plaque d’immatriculation » et procéder à des recherches. « J’ai eu la plaque signalétique du véhicule et il s’est avéré que la voiture appartient à un certain Sylla qui habite aux Almadies. Il a laissé son coin pour venir se garer tranquillement devant chez moi sans avertir. Là où il est garé, c’est une place réservée aux véhicules de mon épouse et de (celle) du voisin.

Ce qui inquiète le plus notre interlocuteur, c’est l’aspect sécuritaire dans la mesure où a-t-il dit : « je ne sais pas ce qu’il y a dans le véhicule ». Par ailleurs, a-t-il souligné : « la voiture est garée sur des dalles que mon voisin et moi entretenons tous les deux jours, en enlevant le sable ou l’eau après la pluie. Impossible de nettoyer. Nous cohabitons avec la saleté en dehors de l’insécurité. C’est fort de tout ça que j’ai dit ‘’je vais crier gare’’ pour essayer de régler ce problème. Parce que c’est injuste que dans un pays où il y a un minimum de règles de bienséance que quelqu’un puisse se garer devant les gens incognito pendant deux semaines. C’est aberrant, c’est inexplicable et c’est un manque de respect à soi-même. Vraiment, c’est une situation qui me met (hors de moi). Je suis outré. Je ne peux pas comprendre ça. Quelqu’un peut se garer devant une maison 24 heures ou des heures mais quinze jours d’affilée, la voiture bâchée, ça pose problème ».
« La police et la gendarmerie sont sur le coup », a-t-il renseigné.

Dié BA

25 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article