« UNE ALLIANCE KARIM - KHALIFA, DANS UN ESPRIT DE MUTUALISER NOTRE COMBAT... »

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Karim Wade et Khalifa Sall n’excluent pas de mutualiser leur combat en vue de battre Macky Sall à la prochaine présidentielle. Candidats déclarés pour février 2019 ils ont tous deux déposés, ce lundi, 17 décembre, leurs dossiers de candidature au Conseil Constitutionnel. Babacar Thioye Ba, mandataire de la coalition donne des précisions.

« Karim Wade et Khalifa Sall sont tous deux candidats portés par des coalitions. Nous souhaitons qu’ils puissent chacun présenter sa candidature, son projet. Mais nous souhaitons que si l’un d’entre eux se retrouvait au second tour, que nous puissions mutualiser nos forces, joindre nos électeurs pour mettre fin au régime de Macky Sall. S’il y a une alliance entre Khalifa et Karim, c’est dans un esprit de mutualiser notre combat pour la sécurisation du processus électoral. Mais, pour le moment, ils restent tous deux candidats », a fait savoir le directeur de Cabinet adjoint de l’ancien maire de Dakar. Qui souligne avoir déposé tous les documents nécessaires pour la candidature de Khalifa Sall.

Par ailleurs, Babacar Thioye Ba, demande au « ministère de l’Intérieur, à la Cena et au Cnra de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que Khalifa Sall puisse exercer la plénitude des droits attachés à un candidat. Qu’il puisse battre campagne et occuper son temps d’antenne comme le lui concède la loi. »

Du côté du Parti démocratique sénégalais (Pds), c’est Oumar Sarr accompagné de Mamadou Diop Decroix qui est venu déposer la déclaration de candidature de Karim Wade. « Nous avons déposé tous les documents, qui ont été demandés. Nous avons bon espoir mais nous ne nous faisons pas d’illusion. Nous n’avons pas confiance en eux. On se dit qu’ils peuvent déchirer nos listes de parrainages », s’inquiète le coordonnateur du Pds.

Vous pouvez réagir à cet article