UNE CENTAINE DE TALIBÉS RENVOYÉS CHEZ EUX APRÈS LA DÉCOUVERTE D’UN CAS COMMUNAUTAIRE

news-details
THIÈS

Les autorités administratives n’ont pas perdu de temps pour prendre en main la situation des enfants talibés à Thiès. Ce, après qu’un cas communautaire de Coronavirus a été détecté chez l’un de ses mômes.

Le gouverneur de la capitale du rail, en collaboration avec le préfet, a renvoyé une centaine de talibés à leurs foyers d’origine. Ils sont issus de Touba Toul, Tambacounda, Mbacké, Kaolack. Cependant, pour mener à bien cette opération, les autorités ont privilégié le dialogue et la concertation avec les maitres coraniques afin qu’ils acceptent de libérer les enfants jusqu’à ce que la situation redevienne normale. « Ceux qui ne sont pas d’accord seront contraints à accepter et nous allons amener les enfants par la force. Nous ne badinons pas. Il faut être rigoureux », a renseigné le Gouverneur de la région de Thiès, interrogé par RFM. Lequel informe que des dispositions sécuritaires ont été prises pour l’acheminent des enfants talibés. Ces derniers sont dépistés au départ et quand ils arriveront à destination, ils seront mis en quarantaine pendant 14 jours pour s’assurer qu’ils ne sont pas des porteurs sains.

En outre, ces enfants ont reçu, chacun, une petite enveloppe en guise d’appui, des denrées alimentaires et des produits d’hygiène.

Vous pouvez réagir à cet article