UNE DÉLÉGATION DES USA ENTAME SA DEUXIÈME MISSION COMMERCIALE AU SÉNÉGAL

news-details
COOPÉRATION

Après une première visite en 2019, une délégation de l’Agence américaine pour le développement des entreprises minoritaires (MBDA) est de retour pour dix jours au Sénégal pour la deuxième mission commerciale de la MBDA. Il est question d’établir des liens d’investissement et de commerce entre les deux pays, informe un communiqué de l’Ambassade des États-Unis reçu à Emedia.

La délégation forte de quarante membres, représentant dix entreprises appartenant à des minorités de la région de Chicago, et désireuses de faire des affaires au Sénégal, a été accueillie par la chargée d’affaires de l’Ambassade des États-Unis, Amy Holman. Elle n’a pas manqué de souligner, à l’occasion, que « le renforcement des relations bilatérales entre les États-Unis et le Sénégal en matière de commerce et d’investissements, est l’une des principales priorités de l’Ambassade."

D’ailleurs, elle ajoute que "depuis plus de 60 ans, nous recherchons la prospérité commune avec nos amis sénégalais. Les investissements américains offrent des avantages uniques au Sénégal, notamment le transfert de technologies et de savoir-faire, la gouvernance d’entreprise modèle, la promotion du contenu local et la création d’emplois."

Selon Tamara Maxwell, vice-présidente chargée des prêts aux entreprises minoritaires et aux femmes à la United States Export-Import Bank (EXIM), qui fournit des financements compétitifs pour promouvoir les exportations américaines, "(la) première mission avait permis aux entreprises américaines et sénégalaises de mesurer les opportunités mutuellement bénéfiques qui existent entre les deux parties. Des partenariats ont été formés ; ils offriront de nombreuses possibilités de croissance et de prospérité pour toutes les parties concernées."

Dans l’agenda de la mission, plusieurs rencontres sont prévues notamment avec les secteurs privé et bancaire. "Sur le côté institutionnel aussi, la délégation rendra visite aux officiels de différents ministères du Gouvernement, comme le Ministère de l’Économie, de la Coopération et de la Planification, le Ministère de la Culture, ainsi que d’agences nationales notamment l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements et Grands Travaux (APIX) et l’Agence Nationale de Promotion des Exportations. Ces rencontres permettront d’explorer les moyens de stimuler les liens économiques entre les États-Unis et le Sénégal. En outre, la délégation participera à plusieurs programmes culturels, notamment des visites de l’île de Gorée et des cours de Wolof", détaillent les services de l’Ambassadeur des États-Unis au Sénégal, Michael Raynor.

Vous pouvez réagir à cet article