image

UNE ÉTUDIANTE INSULTE UNE POLICIÈRE ET...

image

Étudiante à l’étranger, Ndeye fatou Gueye est en détention préventive depuis cinq jours, pour outrage à agent. Alors qu’elle s’était rendue au bureau des passeports pour renouveler ses documents de voyage, elle a injurié la policière qui n’aurait fait que lui réclamer son ancien passeport. « J’ai dit un gros mot qu’il ne fallait pas dire. Je ne peux même pas le répéter. Je lui ai dit que ce qu’elle faisait n’était pas professionnel », a avoué la prévenue, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Ainsi, même si elle n’a pas voulu revenir sur ses propos, elle a fait son mea culpa, en précisant que la policière a voulu lui chercher des noises, car elle a eu une altercation avec une de ses collègues ».

A la barre, la prévenue qui ne cessait de dire qu’elle regrettait son acte, a plaidé coupable avant de demander la clémence du tribunal. A l’en croire, les cinq jours passés derrière les barreaux l’ont montré qu’on doit respecter les forces de l’ordre. « J’implore votre pardon. Je dois retourner à l’étranger car je dois passer un examen jeudi prochain », a-t-elle soutenu.

Convaincu de la culpabilité de la prévenue, le maître des poursuites a requis deux mois de prison ferme. Heureusement pour Ndèye Fatou, le juge a été clément à son encontre. En rendant sa décision, il lui a infligé trois mois assortis du sursis à l’étudiante qui va sortir de prison.

Dié BA

29 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article