image

« UNE ÉVALUATION EST EN COURS DEPUIS PLUS D’UN AN » (EL HADJ IBRAHIMA SALL)

image

Le secteur de la santé est en ébullition. Le décès en couches de Astou Sokhna, à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga, suivi de la grève des sages-femmes pour soutenir leurs collègues incriminées dans ce dossier et celles des syndicalistes de la santé, a fini par mettre ce secteur sens dessus-dessous.
En Conseil des ministres, mercredi dernier, le président de la République avait exhorté le ministre de la Santé et de l’Action sociale à accélérer les réformes en vue dans le secteur.

Invité à l’émission le Jury du Dimanche ( JDD), le Président de la Commission d’évaluation des Politiques Publiques, El hadj Ibrahima Sall, est largement revenu sur le rôle que sa commission va jouer sur ces réformes envisagées. À l’en croire, depuis plus d’un an, sur instruction du chef de l’État, la Commission qu’il dirige est en train de faire une évaluation globale du secteur de la santé.

« Nous sommes en train de l’évaluer avec 37 professeurs agrégés qui sont impliqués dans la tâche, impliquant les sociétés savantes du Sénégal, les associations de malades, les syndicats, les directeurs d’hôpitaux, les matrones et les agents communautaires de base, sans compter les enquêtes de satisfaction, de perception, sur la confiance du système. C’est tout un ensemble de choses extrêmement lourdes qui, depuis plus d’un an, sont en train d’être faites sur le terrain et qui vont aboutir à des recommandations très précises auprès du chef de l’État », a révélé l’ancien ministre du Plan.

Pour ces travaux en cours, ce sont 450 questions évaluatives sur le système de santé qui devront être résolues par les membres de la commission. « Nous nous sommes également occupés des questions de Santé et de l’hygiène publique. Aujourd’hui, quel est l’état de notre pays en matière d’hygiène ? Est-ce qu’il y a une éducation en matière d’hygiène ? Est-ce que, sur l’ensemble du territoire, il y a des dispositifs qui nous permettent de préserver l’hygiène publique ? Toutes ces questions vont avoir des recommandations », a-t-il indiqué.

Babacar FALL

24 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article