image

UNE HAUTE AUTORITÉ SANITAIRE EST EN PERSPECTIVE

image

Parmi les 17 sous-commissions de la Commission d’évaluation des Politiques publiques, il y a celle qui s’occupe de la politique sanitaire du Sénégal. Depuis plus d’an, ses membres sont en train d’évaluer le secteur. Et, il est ressorti des travaux de cette commission, composée de professeurs agrégés et de directeurs d’hôpitaux, que le Sénégal doit se doter d’une haute autorité de la santé. C’est une révélation du président de la Commission d’évaluation des Politiques Publiques, El hadji Ibrahima Sall devant le Jury Du Dimanche (JDD), ce dimanche.

« Nous allons faire des recommandations dans tous les domaines de la santé : les plateaux techniques, la couverture nationale, les évacuations sanitaires, les évaluations régulières, partielles ou générales. Nous sommes allés plus loin en se posant la question sur la formation des médecins », a-t-il indiqué. L’ancien ministre du Plan de poursuivre : « ce qui est ressorti des discussions avec les professeurs et les sociétés savantes, c’est la nécessité d’avoir une haute autorité de la santé. Elle va avoir la mission de noter, de donner des protocoles et de valider des protocoles de soin ».

Babacar FALL

24 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article