UNE NOUVELLE DEMANDE DE LIBERTÉ PROVISOIRE REFUSÉE À GUY MARIUS

news-details
CAMP PÉNAL DE LIBERTÉ 6

Enième rejet de la demande de mise en liberté provisoire pour Guy Marius Sagna. Le juge, estimant que les faits qui lui sont reprochés sont graves, a décidé de le maintenir toujours en prison. Ce que dénonce son avocat Me Moussa Sarr. Lequel dit être animé par un sentiment d’incompréhension parce que Guy Marius Sagna réunit toutes les conditions pour recouvrir la liberté. « Les motifs invoqués ne sont pas fondés en droit. Ce sont des motifs mal fondés. Notre seconde demande de mise en liberté provisoire a été rejetée au motif que les faits sont graves. En quoi les faits sont graves ? Participer à une manifestation politique ? S’accrocher aux grilles du palais », s’interroge Me Moussa Sarr qui indique que tous ces actes posés par son client ne sont qu’une forme d’expression démocratique.

Sur ce, il déclare la motivation juridique de ce rejet est radicalement et manifestement mal fondé. « Certainement, Guy est retenu pour une autre cause qui n’a pas été dite », souligne la robe noire.

Cependant les avocats de l’activiste sont loin de déposer leurs armes. Ils sont plus que déterminés à poursuivre la bataille judiciaire. « Le pool d’avocats va incessamment se réunir pour voir la suite à donner. Mais en tout état de cause, on peut retenir que le combat judiciaire se poursuivra jusqu’à ce que Guy Marius Sagna retrouve la liberté. C’est incontestable », prévient l’avocat.

Vous pouvez réagir à cet article