image

« UNE OPPOSITION A INVENTÉ CE SYSTÈME POUR S’AMUSER » (OMAR GUEYE)

image

Le traditionnel rendez-vous « le gouvernement face à la presse », a servi de tribune au porte-parole du gouvernement pour railler de l’opposition. Interpellé sur le concert de casserole mené hier, Oumar Gueye minimise en lâchant « ce système c’est pour s’amuser. C’était ça ».

« Vous avez parlé de concert de casseroles. Oui ! Cela a été initié par une opposition qui a pensé que c’est une forme d’expression. Mais, force est de constater qu’après avoir échoué lamentablement, en termes de mobilisation lors de leur manifestation du 17 juin, elle a inventé ce système pour s’amuser. C’était ça. J’ai cherché un autre mot, je n’ai pas trouvé », a commenté le ministre des Collectivités territoriales. Avant d’ajouter à ce sujet : « Ce n’est pas une désobéissance civile. Mais nous allons effectivement analyser cette situation », a-t-il martelé.

Concernant la manifestation du 23 juin qui continue de marquer les esprits 10 ans après, Oumar Gueye estime que c’était un combat de la population pour un refus du changement de la constitution essentiellement et pour faire élire un président de la République à partir de 25%. « Ce qui n’est pas acceptable. Ni à cette période, ni aujourd’hui, ni demain. Et le peuple sénégalais s’était levé pour dire non à cette forme de tripatouillage de la constitution. Ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle », s’empresse-t-il de souligner.

« Je pense que notre constitution a été stabilisée par un referendum. Aujourd’hui, tout se déroule en fonction de cette constitution. Et il faudrait également dire que ceux qui sont aux affaires aujourd’hui, étaient également sur le terrain le 23 juin. Il y a différents acteurs qui avaient lutté contre cette forme de tripatouillage de notre constitution », a-t-il renchérit à ce sujet.
« Personne n’a intérêt à ce qu’il y ait ces types de comportement à l’heure actuelle »

Interpellé sur les actes de sabotages, le ministre des collectivités territoriales défend que sous l’impulsion du président Macky Sall, le gouvernement est en train de prendre « toutes les dispositions nécessaires pour la sécurisation des personnes et des biens ». À son avis, tout le monde doit le saluer. La sécurisation des personnes et des biens est la responsabilité du gouvernement, mais également de tout un chacun. « Parce que, personne n’a intérêt à ce qu’il y ait ces types de comportement à l’heure actuelle dans le monde où nous sommes dans des crises. Nous ne sommes pas encore sortis totalement de la Covid-19, et voilà que, nous subissons des conséquences de la guerre qui oppose la Russie à l’Ukraine », a expliqué le ministre.

Se voulant plus convainquant à ce sujet, Oumar Gueye indique : « ce qu’il faut prôner, c’est la stabilité, c’est faire en sorte que les populations puissent continuer à vaquer à leurs préoccupations ». Et le Gouvernement, sous l’impulsion du président Macky Sall, est en train d’œuvrer, tous les jours. C’est ce qui nous permet aujourd’hui d’être tranquillement ici, de faire le gouvernement face à la presse, parce que notre pays est sécurisé. « Et nous devons être très vigilants par rapport à ce qui se passe aux alentours, par rapport aux tentatives également de déstabilisation du pays. Ça c’est une priorité », a-t-il conclu.

Suzanne SY

23 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article